les émotions qui sont provoquées par l'acte de mentir

8--les émotions qui sont provoquées par l'acte de mentir

Les tromperies n'impliquent pas toutes de dissimuler  ou feindre  des émotions .

Celui qui détoune de l'argent , dissimule son crime .

 

Le plagiaire dissimule le fait d'avoir emprunté l'oeuvre d'un autre en l'a faisant passer pour la sienne.

Le quadragénaire coquet dissimule son âge en teingnant ses cheveux gris et en prétendant qu'il a 7 ans de moins .

Pourtant même quans le mensonge dissimule autre chose qu'une émotion , des émotions peuvent être impliquées .

Le coquet peut être gêné de sa coquetterie. Pour réussir sa tromperie ,  il dois dissimuler non seulement son âge  ,mais aussi sa gêne.

Le plagiaire peut épouver du mépris pour ceux qu'il trompe .Il doit donc dissimuler l'origine de son oeuvre et prétendre à un talent ursurpé tout en dissimulant son mépris.

Le détourneur d'argent peut éprouver de la surprise si un autre ses employé  est accusé à sa place . Il dois dès lors dissimuler cette surprise , ou du moins sa véritable cause.

Des émotions sont donc souvent impliquées dans des mensonges qui n'étaient pas au départ  destinés à dissimuler des émotions .

Une fois impliquées ,les émotions doivent être dissimulées pour que le mensonge ne soit pas découvert.

N'importe quelle émotion peut être la coupable , mais 3 d'entre elles sont si souvent impliquées dans la tromperie qu'elles méritent une étude séparée.

Ce sont l' appréhension de détection , la culpabilité de tromperie  et le plaisir de duper.

 

 

 

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau