Suite--Histoire particulière--page 3/7

Pedobear : la mascotte de la pédophilie

pedobear-gaming-experience.gifLe choix d'un ours en peluche comme mascotte de la pédophilie n'est pas un hasard, puisque les pédophiles ont toujours utilisé le support des peluches, et particulier l'ours en peluche, pour créer du contact avec leurs petites victimes. Sachant cela, la présence de cette mascotte fait plutôt froid dans le dos. De plus, l'ours en peluche représente la sécurité affective du petit enfant.

 

3125787399 1 28 xvvqmyzn

 

Les pédophiles le savent parfaitement, c'est pourquoi ils utilisent l'ours en peluche.

Cette mascotte de la pédophilie est apparue pour la première fois le 27 février 2003 sur un site japonais. Elle est donc très récente. A l'origine, cet ours représentait « un troll » (personnage créant la polémique sur le net). Son nom anglophone peut se traduire par « pédo-ours ». C'est un ours censé représenter « ironiquement » la pédophilie et généralement utilisé pour faire de la « dérision ». Pedobear a été très popularisé en 2005 par un forum japonais de discussion dédié aux mangas, dessins animés, etc.

pedobear-peruque-rose.gif

 

Pedobear apparaît le plus souvent dans des images de la vie quotidienne et ces images envahissent les forums et les forums d'images.

Sur ces images, Pedobear est la plupart du temps en présence d'enfants ou de jeunes adolescents. Il observe et traque l'enfant ou les enfants, surgissant souvent derrière un élément du décor. Parfois, il est seul sur l'image, mais dans un cadre ou une situation faisant référence au monde des enfants : par exemple, au volant d'un camion de glaces ou d'un bus scolaire.

pedovacances.gifpedobearbaignoire-1.gifpedobearbebe.gif

Depuis, Pedobear a essaimé partout sur internet, puis, en plus des images et des dessins animés, il a pris la forme de peluches, de personnages déguisés, etc.).

 

 

Les pédophiles se servent de photos prises soit en famille( par un homme ou une femme),soit à l'école,soit en vacances,ou une sortie scolaire,de ces photos mis un peu partout sur le net,ce sont ses photos que les pédophiles se servent pour faire des Gifs,des dessins animés,et bien plus encore..ils se partage les photos,afin de voir celui qui a le plus beau cliché...Ce sont ses mêmes photos et d'autres similaires et bien plus pire que celles çi,que les pédophiles montre aux enfants lorsqu'ils sont arrivé à avoir leur MSN,ils commencent à faire du GROOMING sur des salons ou forum de discussions pour enfants et ados.

        

 

pedobear-glace.jpg

                                                                                    

 

De multiples versions de Pedobear circulent. Par exemple, le sceau humoristique destiné prétendument à dénoncer ou « tourner en dérision » (sic) les vidéos et images mettant en scène des enfants ou très jeunes adolescents dans des tenues ou poses suggestives. C'est en général un logo rond représentant Pedobear avec diverses mentions : « Pedobear Approved! » (approuvé par Pedobear) ou « Pedobear seal of approval » (sceau d'approbation Pedobear), etc.

Le personnage de Pedobear eut beaucoup succès en février 2010 quand il fut publié "par erreur" (sic) dans un journal aux cotés des trois mascottes officielles des Jeux olympiques de Vancouver de 2012. Aussi après avoir été peint sur un panneau publicitaire représentant le Pape.

 

La présence « accidentelle » (sic) du personnage de Pedobear dans les médias a été remarquée de nombreuses fois. Par exemple :

— Un Pedobaer apparu sur la couverture du magazine automobile Import Tuner.

— Un Pedobear publié « sans le vouloir » par Nestlé sur sa page Facebook pour Kit Kat


— Le fameux Pedobear en mascotte des jeux olympiques d'hiver de Vancouver (2010).

pedobear-c.jpg

Voici deux chansons Pedobear avec une très forte audience :
— Pedobear (plus de 2 millions de vues) – un clip où on voit un Pedobear courir après une petite fille -

 

Pedobear song (plus de 2. 5 millions de vues) – un clip où on voit un gentil et sympathique Pedobear qui danse -

 

Les sérieux problèmes posés par les Pedobears

— Les Pedobears banalisent la pédophilie, la rendant même joyeuse et pleine d'humour.

— Les images de Pedobears sur internet sont souvent des points d'entrée sur des sites ou forums pédophiles sur lesquels n'importe quel enfant peut tomber en cliquant sur une image en apparence très anodine et « enfantine » d'un Pedobear. L'enfant est alors mis en contact par l'image (parfois aussi le son) avec de la vraie pédophilie.

 

Ce contact-là s'appelle déjà de la pédophilie. Et si l'enfant clique à nouveau sur ces images, il connaîtra une succession de chocs et une accoutumance progressive.

 

C'est souvent ainsi que les pédophiles font rentrer les enfants dans leur monde, sans que personne ne s'en aperçoive.

pedobear-camouflage.jpg

 

 

 

 

pedobear1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voiçi une chanson très à la mode en ce moment que les jeunes aiment écouter , mais très dangeureuse si on comprend pas son message.

 

Little Girls

Paroles de la chanson :

J'aime les petites filles elles me rendent si heureux
J'aime les petites filles elles me rendent si malheureux

Quand elles sont là elles me donnent la sensation
D'être le seul homme de la ville

Elles se fichent que je sois un miroir à une face
Elles ne sont pas effrayées par ma froideur en société

Elles ne sont pas des râleuses
Elles ne cherchent pas de réponses
Elles veulent juste être dans mes bras

Elles ne posent pas de questions
N'est-ce pas amusant ?

N'est-ce pas ce dont la vie est faite ?
N'est-ce pas un rêve devenu réalité ?

Elles ne soucient pas de mes orientations
Elles ne sont pas terrifiées par mes révélations

Uh oh essayons une seconde fois
Uh oh c'est une erreur

Car la petite fille était trop petite
Trop petite, trop petite, trop petite

Et je me fiche des dires des gens
Et je me fiche de leurs pensées
Et je me fiche de notre allure quand nous marchons dans la rue

 

 
 
Article écrit le 21-11-2012 par -Laurence Terminet -FamillenDanger--Merci de respecter mon travail.
 
 

 

15 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau